FORCE ET LIBERTÉ

Aucune créature n’aura fouetté autant l’imagination des hommes que le cheval. Les peintures rupestres colorées de la préhistoire en sont les plus belles preuves.

Plus d’un dieu de la mythologie était représenté à cheval ou sous l’aspect d’un cheval. Zeus ne doit-il pas ses insignes du pouvoir – l’éclair et le tonnerre – au cheval ailé Pégase qu’il immortalisa en le changeant en constellation ?

Certes, le cheval est plus grand que l'homme, mais le chevalier dépassent les deux en grandeur et élégance. L'équitation satisfait le souhait de fusionner avec un être supérieur et surmonter des barrières humaines. L'unité du cheval et de son chevalier  pendant le galop peut amener des émotions d'euphorie - aujourd'hui comme autrefois.

CRÉATION DE L'EXCEPTIONNEL

Le crin de cheval ne se distingue pas seulement par sa beauté naturelle, il présente également l’avantage d’être extrêmement résistant.

Utilisé pour la garniture des meubles, il gagne ses lettres de noblesse vers la fin du 18e siècle. A l’origine exclusivement travaillé à la main, il est par la suite tissé mécaniquement, le premier métier à tisser le crin faisant son apparition en 1872.

Grâce à ses propriétés naturelles et à son fini soigné, le crin de cheval est aujourd’hui utilisé pour la décoration intérieure et les accessoires de luxe.

Le spectre entier d'options fascinantes, que le crin de cheval offre, peut seulement être atteint par des maîtres ayant appris l'art traditionnel du tissage à la main, tels que Dorit Berger. Toujours à la recherche de matériaux exceptionnels, elle a rédécouvert le crin de cheval presque oublié. "Il avait l'air fantastique: une brillance merveilleuse". Froides et douces au toucher, mais à la fois résistantes et durables, les fibres brillantes présentaient des « centaines de possibilités » pour elle.

UN ART PRESQUE OUBLIÉ

Fabriquer une étoffe de crin de la plus haute qualité est un art à part entière que très peu de tisserands savent aujourd’hui maîtriser.

Dorit Berger est la seule en Allemagne:  « Je voulais depuis toujours apprendre à tisser. Le tissage a quelque chose de fabuleux et la fascination ne m'a jamais abandonnée. » Après être devenue maître de tissage, elle a découvert le matériau tout à elle.

Le crin de cheval représente un défi d’une nature toute particulière. Etant relativement rigide, court et ne pouvant être filé de manière continue, le crin de cheval est une matière qui réclame un tissage particulier.

Pour réaliser le motif filigrane du Stylo de l’Année 2009, le crin de cheval est tout d’abord soigneusement trié en fonction de sa couleur et de sa finesse. Un par un sont ensuite tissés environ 70 brins sur un centimètre – un travail minutieux qui demande une patience infinie. Brin par brin, l’étoffe prend forme pour donner une texture en clair-obscur qui contraste merveilleusement avec les pièces métalliques platinées de l’instrument d’écriture, réinventant à chaque fois le brillant et le jeu subtil des nuances les plus délicates. Chaque stylo-plume au crin de cheval est une œuvre d'art unique!

UNE PRÉSENTATION DE QUALITÉ

Le Stylo de l'Année 2009

Chaque instrument d’écriture est numéroté individuellement et présenté dans un somptueux coffret en bois, accompagné d’une très jolie brochure et du certificat d’édition limitée.

Un certificat porte la signature de Dorit Berger et atteste la fabrication en série limitée du corps du stylo ainsi que l’authenticité et la qualité du crin de cheval utilisé.

Sur demande, un stylo personnalisé peut être fabriqué avec les crins de queue de votre propre cheval.

PERSONNEL ET EXCLUSIF

Le Stylo de l'Année 2009 procure une sensation d'écriture exclusive et individuelle. Soigneusement testée à la main, la plume en or bicolore 18 carats est disponible dans les largeurs de trait M, B et F. Le capuchon plaqué platine protège l’embout  du mécanisme à ventouse, sur lequel chaque pièce est numérotée.

Edition limitée à 1.500 exemplaires